L’histoire des chaussures Stan Smith

Vieille de plusieurs décennies déjà, les sneakers Stan Smith font leur petit bonhomme de chemin. Ces baskets vendus à plus de 70 millions d’exemplaires de par le monde sont chargés d’histoire. À la base chaussures de tennis, cette paire s’est également faite une place dans la mode au cours du temps. Allons à la découverte de l’évolution des chaussures Stan Smith.

Origine des chaussures Stan Smith

L’histoire des chaussures Stan Smith a débuté avec Robert Haillet, un joueur de tennis français. Cette chaussure faite de cuir et d’alvéoles en nid d’abeilles pour la semelle fut sa grande innovation. En effet, elle assure la stabilité des sneakers en même temps que la protection du talon d’Achille grâce à son revêtement intérieur.

La chaussure porta le nom Robert Haillet et il en fut le porte-étendard depuis sa création en 1964 jusqu’en 1971. Au bout de deux années (1973), la marque signa un nouveau contrat avec le tennisman américain Stanley Smith. Alors vainqueur du tournoi de tennis américain US Open 1971, ce dernier va rehausser la marque grâce à sa popularité.

L'histoire des chaussures Stan Smith

Stan Smith va incarner le label aux tournois de Paris et de Wimbledon pour lesquels il finira vainqueur en 1972. Cependant, il faudra attendre 5 ans avant que la chaussure ne porte le nom de ce nouveau héros.

Les chaussures Stan Smith : du tennis à la mode !

Aidées par la popularité du tennisman, mais aussi par la propagande médiatique autour de la marque, les chaussures Stan Smith se sont imposées. Avec son confort hors pair, cette paire de baskets a rapidement été propulsée au-devant de la scène. Ainsi, il s’est introduit dans le style vestimentaire du grand public dès les années 1970.

Avec l’essor du hip-hop et du break dance en 1980, il s’est taillé une place de choix dans le monde artistique. De nos jours, les chaussures Stan Smith sont un modèle classique dont disposent tous les amateurs de baskets.